La grande question :

Ma sexualité est-elle "normale"...?

Dans la vie d'un homme, comme dans celle d'une femme, les questions autour de la sexualité sont souvent liées à un besoin de se sentir normal. Le psychanalyste est celui à qui on peut parler de ses symptômes, mais aussi de ses fantasmes, de ses envies, de ses jouissances, de ses angoisses et de ses peurs.

Il existe de nombreuses raisons pour consulter un sexologue. Elles ont toujours un point commun : Un sentiment d'anormalité, tellement secret qu'il est impossible d'en parler à qui que ce soit. Combien d'hommes et de femmes, célibataires ou non, restent ainsi enfermés dans leur solitude sexuelle, pour protéger ce secret ?

Prendre le temps d'en parler à un spécialiste ne veut pas dire pour autant s'engager dans une démarche de sexothérapie, parfois perçu comme un échec personnel : "Je ne suis pas capable de m'en sortir par moi-même". On peut légitimement désirer trouver les paroles et les solutions qui concernent un problème précis : Le premier entretien permet de repérer ce problème, et de définir d'un commun accord une éventuelle stratégie thérapeutique. Viendra ensuite, si l'on se sent en confiance, le temps de prendre une décision, quelle qu'elle soit.

Les deux problèmes récurrents, homme/femme :

L'éjaculation précoce des hommes, et l'anorgasmie des femmes.
Ces deux symptômes, dont les causes sont rarement organiques, représentent près de 90% des consultations en sexologie. Le plus souvent, ces difficultés sont dues à un mauvais apprentissage lors des premières relations sexuelles, ou bien à une dégradation progressive du comportement sexuel. Il s'agit donc d'une lacune éducative. Le rôle du sexologue sera alors principalement "pédagogique".

Ce n'est pas par hasard que j'ai présenté ces deux symptômes en parallèle, car ils vont de paire. Pour une femme anorgasmique, tous les hommes seront éjaculateurs précoces. Réciproquement, pour un homme éjaculateur précoce, toutes les femmes seront anorgasmiques.

Parmi les autres raisons pour consulter un sexologue, il faut citer la perte du désir, ou absence de libido, qui touche les femmes autant que les hommes. Encore une fois, chaque fois qu'un homme ou une femme se pose cette question fatidique : "ma sexualité est-elle normale ?", le sexologue est le bon interlocuteur pour y répondre.

Dans tout les cas, la réponse s'appuiera sur les quatre grandes lignes directrices des différentes approches psychologiques pratiquées à ce jour :

Approche cognitive et omportementale : Le sexologue concevra son action en termes d'apprentissages et de désapprentissages

Approche systémique : Le sexologue maniera le paradoxe et le contre paradoxe

Psychanalyse : Le sexologue s'intéressera aux symboles, au langage, aux métaphores et les utilisera pour communiquer avec ses patients

Et en privilégiant l'intégrité de la nature humaine, le sexologue se rattachera au courant humaniste.

Le problème particulier de l'éjaculation précoce

J'aborde ici ce problème en détail, car il représente plus de 90% des consultations masculines en sexologie, et parce qu'il existe une psychothérapie spécifique pour surmonter ce handicap.

Quand parle-t-on d'éjaculation précoce ?

Dans le langage courant, on parle d'éjaculation précoce lorsque la première éjaculation survient trop rapidement après la pénétration (moins d’une dizaine de minutes). Il faut cependant savoir que c'est un abus de langage : La véritable pathologie de l'éjaculation précoce, se définit comme une éjaculation qui survient avant même que la pénétration ait pu avoir lieu.

Pour simplifier, j'adopterai le sens du langage courant dans mes propos pour évoquer ce "handicap", qui n'est donc pas une "pathologie" à proprement parler. L'éjaculation précoce ainsi définie toucherait environ 75% des hommes. (Cette statistique en dit long sur ce que pourrait être la "norme", où 1/4 des hommes représenteraient une minorité de "surhommes"...!)
Une éjaculation précoce ne permet pas toujours à la partenaire d'atteindre réellement l'orgasme pendant la pénétration, lorsqu'elle le souhaite (ce qui n'est pas toujours le cas, loin s'en faut).
La frustration est souvent présente, surtout si l’homme ne tente pas de compenser ce "manque" par d’autres pratiques (caresses, cunnilingus, etc.).
Dans certains cas, l’homme lui-même estime qu'il ne ressent pas tout le plaisir auquel il pourrait normalement prétendre s'il éjaculait plus tardivement (ce qui n'est peut-être qu'un fantasme).

Rééducation du réflex éjaculatoire

Qu'est-ce que la sexo-rééducation ?

La sexo-rééducation a fait son apparition (en France) dans les années 1980. Deux principes en sont à l'origine :

La majorité des difficultés sexuelles non organiques sont dues à un mauvais apprentissage lors des premiers rapports sexuels, ou bien à une dégradation progressive du comportement sexuel que notre corps a "enregistré", bien malgré lui.

La plupart des hommes qui consultent en sexologie le font généralement seuls, malheureusement, soit parce que leur partenaire ne veut pas s’investir dans le processus de résolution du problème, soit que l’homme lui-même ne le souhaite pas... à moins encore que cet homme n’ait pas véritablement de partenaire attitrée.

Partant de ce constat, il convenait de trouver une approche efficace et d'application simple, qui permette à chacun de résoudre, les difficultés sexuelles qu'il rencontre, indépendamment de sa (ou de ses) partenaire(s).

Modalités pratiques de la rééducation du réflex éjaculatoire :
Sur rendez-vous à mon cabinet, les possibilités pour mettre en œuvre la rééducation du réflex éjaculatoire sont définies à l'issue d'un entretien personnalisé. La sexothérapie s'appuiera sur les quatre approches psychologiques existantes, telles qu'elles ont été définies plus haut.

Que vous soyez un homme, ou une femme...

Le plus important sera ce que vous avez à dire. L'important, c'est que votre parole soit entendue. Personnes seules, couples, vos "secrets intimes" méritent la meilleure écoute, celle d'un psy digne de votre confiance.

Je vous invite donc à poursuivre vos recherches et votre démarche personnelle, et si vous le souhaitez, n'hésitez pas à me contacter pour un éventuel rendez-vous.
                                                                                 "prendre un rendez-vous"Paul DUSSERT Psychanalyste Psychanalyse Sexologie

Autres domaines d'intervention :

Psychanalyse

Couple et sexologie

Sexualité Normale ou Déviante ?

Coaching

... en savoir + ...

Si vous souhaitez en savoir plus sur ma pratique professionnelle, je vous invite  
à visiter en détail l'ensemble de mon site web complet que j'ai mis en ligne ici  
 

Votre Psy En Ligne

Partager